• "6 ans de psychanalyse" Chapitre I

    Chapitre I: Un suicide prématuré

    Je m'appelle Lucie, 15ans et je suis en 2nd. Je suis semblable à un lapin, car oui je suis albinos. De long cheveux argentée, cheveux d'ange, et des pupilles roses à l'iris grisé voir translucide. Je suis actuellement sur le point de me suicider. En effet je me trouve sur le toit de l'école derrière la barrière de sécurité prête à faire le saut de l'ange...

    << À ta place je ne ferais pas ça.>> me conseilla une jeune voix masculine.

    Je me retourna, ce fut mon erreur, je n'aurais jamais dû lui parler...

    << Ça tombe bien, tu n'es pas à ma place ! dis-je.

    - C'est vrai qu'après tout, tu fais ce que tu veux. admit ce beau brun inconnu. Mais je ne pensais pas que tu aimais les psychologues.

    - Hein ? Comment ça ? lui demandai-je totalement ahuri par ses paroles que je pensais hors-sujet.

    - Bah oui... Tu vois toutes les personnes qui vont voir ton corps s'éclater sur le sol comme une tomate pourris... 6 ans de psychanalyse ! me répondit-il.

    - ... je ne pus m'empêcher de rire à sa phrase complétement nulle.

    - À la limite on se suicide quand on a plus le goût à la vie, quand on ne la supporte plus. Mais toi... Tu ris.

    - ... je ne savais que répondre, car au fond de moi je savais qu'il avait raison.

    - Tu dois juste ne pas avoir d'amis, te sentir seule... Ou un truc du genre. Tu es juste faible, pas capable de supporter les aléas de la vie.

    - Que ?! Je ne te permet pas ! Tu ne sais rien de moi, de ce que je vis ! m'emportai-je.

    - Alors montre le moi... En  revenant du côté des vivants... me dit-il en me tendant sa main pleine de gentillesse que je ne pus refuser.

    - ... Je... bégayai-je confuse.

    - On se revoit à la fin de la journée ! >> me dit ce jeune anonyme avant de prendre la fuite.

    NAN MAIS C'EST QUE CE MEC !? Il me fait croire qu'il peut m'aider puis s'enfuit... Avec l'espoir d'une vie meilleur je me décida alors à l'attendre ici, sur ce toit.

    Ce n'est que 2h30 plus tard qu'il se manifesta, tandis que j'étais assise dans un coin, près de la barrière de sécurité.

    << Enfin là... lui dis-je en m'étirant.

    - Tu as fini les cours plutôt que moi ? me demanda mon "sauveur".

    - Non, je n'y suis pas allée.

    - ... Je vois... Bon on rentre ! dit-il en me prenant la main.

    - Au faite... Comment t'appelle-tu ?

    - Ah, oui ! Je m'appelle Lucas, et toi ?

    - Mon nom est Lucie. >>

    C'est comme ça que se finit notre incroyable conversation... Au moins je connaissais son nom. Il s'arrêta devant une maison, à deux rues de la mienne.

    << C'est ici que j'habite ! m'informa Lucas.

    - Okay... lui répondis-je d'une voix morne.

    - Bon, le zombie tu me donne ton numéro ?

    - Hein ? Euh... je lui épela mon numéro avec une certaine timidité... En effet, je n'avais que mes parents comme contact sur mon portable.

    - Bon, demain tu viens chez moi 1h avant que les cours commencent, on pourra parler ! m'ordonna t-il en souriant.

    - Ça marche... >> répondis-je sans  réfléchir encore chamboulé par son nom dans mes contacts...

    ----------------------------------------

    Chapitre un peu bizarre, nan ? .w. Je veux des avis ! ;D


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :